L’Association faîtière Familles arc-en-ciel dénonce un refus d’accueil par une halte-jeux

Plusieurs médias ont relayé l’information : à Lenzburg, un couple gay s’est vu refuser l’accueil de ses deux enfants dans un groupe de jeu. La responsable de ce groupe de jeu justifie son refus par la configuration du couple parental homosexuel qui n’est, selon elle, « ni normale ni naturelle ». « L’attitude discriminatoire de cette responsable nous surprend et nous déçoit », commente Maria von Känel, directrice générale de l’Association faîtière Familles arc-en-ciel. « Les enfants de familles arc-en-ciel se développent aussi bien que ceux des familles dites traditionnelles. Ils sont aussi épanouis que les enfants qui grandissent avec des parents de sexe opposé », dit Maria von Känel. Jusqu’alors l’association n’avait eu connaissance d’aucun cas de groupe de jeu refusant d’accueillir l’enfant d’une famille arc-en-ciel. « Nous déplorons cette décision discriminatoire et allons travailler avec SSLV, l’Association suisse des responsables de groupes de jeu, pour que cela ne se reproduise plus », ajoute la directrice générale de l’Association faîtière.

Depuis cet été, l’Association faîtière Familles arc-en-ciel propose une mallette pédagogique destinée aux professionnel.le.s de l’éducation. L’objectif est de sensibiliser les professionnel.le.s des crèches et des halte-garderies ainsi que de l’enseignement à l’accueil d’enfants de familles arc-en-ciel. La mallette pédagogique comprend des pistes d’actions, des séquences pédagogiques et diverses ressources complémentaires. Un guide permet aux enseignant.e.s et autres professionnel.le.s d’en savoir plus sur les réalités et particularités des familles arc-en-ciel. « Pour l’enfant d’une famille arc-en-ciel, il est primordial d’être, avec sa famille, pris.e en considération, reconnu.e et respecté.e », souligne Maria von Känel, directrice générale de l’Association faîtière Familles arc-en-ciel.

Les motifs idéologiques ne doivent pas conduire à l’exclusion

L’Association Familles arc-en-ciel s’offusque aussi du motif avancé pour justifier la décision de refus prise par la crèche de Lenzburg. « L’homosexualité existe, que nous l’estimions naturelle ou non. Indépendamment de tout motif culturel ou idéologique, les personnes homosexuelles ou bisexuelles, ou encore les personnes trans, doivent avoir les mêmes droits et les mêmes chances que les autres », dit Christian Iten, responsable communication de l’Association faîtière Familles arc-en-ciel. De l’avis de Christian Iten, la perception des relations homosexuelles comme non naturelles est liée à des influences religieuses. Lui-même chrétien croyant et pratiquant, Christian Iten met en avant que la création de Dieu est parfaite dans sa diversité.

Les enfants se développent normalement

Selon des estimations, entre 6’000 et 30’000 enfants vivent aujourd’hui en Suisse dans une famille homoparentale ou « arc-en-ciel », où au moins l’un des parents se considère comme lesbien, gay, bisexuel, trans* ou queer. La recherche menée ces 40 dernières années a montré que les enfants se développent tout aussi normalement dans une famille arc-en-ciel que dans une famille hétéroparentale. La condition primordiale est la disponibilité d’une personne référente constante apportant à l’enfant chaleur humaine et réconfort, créant un entourage social viable et le soutenant dans son développement individuel.

Dans un tel contexte, il importe peu, pour le bien-être de l’enfant, qu’il grandisse dans une famille où les parents sont de sexe opposé, dans une famille monoparentale ou dans une famille arc-en-ciel. C’est à ce résultat que sont parvenues 75 enquêtes quantitatives et qualitatives de longue durée réalisées en Allemagne, en Angleterre, aux Pays-Bas, en France, au Canada, aux États-Unis et en Australie.

Pour en savoir et plus et commander la mallette pédagogique pour les professionnel.le.s de l’éducation : www.regenbogenfamilien.ch/material.

Des photos de Gaëtan Bally, photographe de Keystone, sur le thème des familles arc-en-ciel sont disponibles sur https://visual.keystone-sda.ch.

Contact pour demandes médias

Christian Iten,                                                     Maria von Känel
Responsable communication                       Directrice générale
medien@regenbogenfamilien.ch                   medien@regenbogenfamilien.ch
+41 76 548 47 44                                           +41 79 611 06 71

Association faîtière Familles arc-en-ciel
Opérant à l’échelle nationale, l’association défend depuis 2010 les intérêts des familles arc-en-ciel en Suisse et œuvre pour la reconnaissance sociale et l’égalité des droits de ces familles. L’Association faîtière propose des conseils et des rencontres à destination des familles arc-en-ciel et des personnes LGBTIQ* désireuses d’avoir des enfants et organise des ateliers et des séances d’information au sujet des familles arc-en-ciel. Les familles arc-en-ciel sont des familles dont au moins l’un des parents se considère comme lesbien, gay, bisexuel, trans* ou queer (LGBTQ).

Menu